Prêt à agir?

Dernières mises à jour

Que se passe-t-il à Grâce-Hollogne ?

Les élections ont apporté leur lot de leçons à Grâce-Hollogne. D'une part on a assisté à une forte baisse du Parti Socialiste et d'autre part, on a assisté à une très forte hausse du PTB qui est devenu, avec 20 % des voix, le deuxième parti de la commune. Divisé en deux clans (le clan Mottard et le clan Dony), le PS s'est déchiré déjà depuis plusieurs années et un des deux camps (le camp Mottard) a fait le choix d’une alliance avec le MR, RCGH et Ecolo. Non pas parce que l’un se situe plus à gauche où à droite que l’autre, mais parce que notre commune de Grâce-Hollogne est touchée par une des plus graves maladies qui commande la logique des partis traditionnels. Cette maladie, c’est l’individualisme, qui amène la lutte des places, les guerres d’égos et la guerre pour les postes et les baronnies, sans se soucier de l'intérêt des habitants.

Le PTB dépose 1000 signatures pour exiger l'installation d'espaces de jeux et de détente dans tout les quartiers de Grâce-Hollogne

« Vu qu'il n'y a pas d'espace de jeux et de détente pour les enfants à Grâce-Hollogne, nous avons lancé une pétition au mois de mai et nous avons récolté 1000 signatures. Nous allons la déposer à la Bourgmestre ce lundi, juste avant le conseil communal », explique Céline Dolsek, présidente du PTB Grâce-Hollogne et tête de liste du parti de gauche.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?